Week-end patriotique en Finlande

Publié le par Sylvain

En Finlande, les drapeaux étaient de sortie ce week-end, en l’honneur de plusieurs événements d’actualité, légère… Et avec eux, bonne humeur et grande convivialité au rendez-vous !

Eurovision 2007
Ce samedi soir, c’était d’abord l’édition 2007 du concours Eurovision. L’intérêt et l’émoi suscités par l’Eurovision est certainement fort récent en Finlande. Il faut dire que le pays, résigné là encore à jouer les seconds rôles dans l’orchestre des pays européens, aborde cette année pour la première fois la compétition dans la position de nation tenante du titre, après la victoire controversée et mémorable de Lordi en 2006. De surcroît, cela fait de la Finlande le pays hôte de cette édition, qui se déroule donc à Helsinki, avec retransmission partout en Europe. L’événement était donc de taille, et donnait lieu à une retransmission sur écran géant sur la place principale de Rovaniemi (d’ailleurs récemment rebaptisée « Lordi’ Square » !). Inutile d’être rompu à l’historique et aux subtilités techniques et tactiques de la compétition pour participer aux festivités de l’Eurovision, dont le principe de franche détente et rigolade – souvent poussée jusqu’au kitch dans les prestations des artistes sélectionnés – n’a en aucun cas vocation à dissuader les néophytes comme moi. L’ambiance devant l’écran géant était à la bonne humeur et à la fête avant tout. Si bien que si les images de l’événement étaient en effet retransmises en direct sur l’écran géant, les chansons – censées être l’intérêt majeur de la compétition, non ? – ne l’étaient pas ! La musique diffusée autour de l’écran géant n’était rien d’autre qu’une sélection de divers tubes et musiques de fête ! Un comble, ne troublant semble t’il pas le moins du monde tous les amateurs de la compétition regroupés là avant tout pour passer un bon moment bien arrosé. Le son authentique ne nous fut restitué qu’au moment de la longue procédure de vote, pays par pays (en faveur d’autres pays) ! Cette année, la Finlande plaçait toutes ses espérances dans la prestation d’une chanteuse déjà bien connue, Hanna Pakarinen, avec un titre très rock interprété en anglais. Sa performance honorable n’a pas suffit à faire peser la Finlande dans un système de votes porté à exprimer les amitiés traditionnelles entre certaines nations. Illustrant le fonctionnement de ce réseau de sympathies particulières dans la compétition, le vote suédois en faveur de la Finlande, en écho d’ailleurs au vote finlandais en faveur de la Suède, a été chaleureusement applaudi dans le public de Rovaniemi et celui d’Helsinki. Cette manifestation de solidarité nordique ou scandinave s’est heurtée toutefois à une coalition encore plus marquée et étendue, celle des votes des anciens états de l’URSS dont la Russie, presque tous au final très bien placés dans le classement ! Les « pays de l’Est » n’étaient pas en reste, et c’est finalement la prestation méritante de la Serbie qui l’a emporté. La Finlande a hélas, quant à elle, retrouvé dès cette année sa stature de jadis dans cette compétition… Quelques rangs devant la France (22ème sur 24 !) tout de même - traditionnellement reléguée aux dernières places du palmarès - la Finlande n’a pu se hisser cette fois que dans le ventre mou du classement (17ème), juste devant son alliée la Suède.

Finale de hockey
D’autre part, ce samedi la Finlande a réalisé l’exploit lors des championnats du monde de hockey sur glace, en battant en demi-finale la Russie, qui jouait pourtant à domicile, à Moscou. Ce succès a évidemment suscité un grand élan de ferveur chez les Finlandais, très amateurs de ce sport. L’équipe de Finlande, parmi les meilleures au monde mais ne décrochant que très rarement d’importants trophées, était donc qualifiée pour la finale de la compétition, ce dimanche face au Canada. Hélas, là aussi la mobilisation des Finlandais pour suivre le match et leur passion à encourager leur équipe n’aura pas suffi, le Canada s’est imposé pour devenir champion du monde. Si le titre échappe une fois de plus à la Finlande, reste que cette fois ci la sélection nationale, en finissant 2ème, a glorieusement surclassé ses deux nations rivales – du moins dans cette discipline sportive – Russie (3ème) et Suède (4ème) ! De quoi fêter abondamment l’issue de la compétition, malgré la déception de la défaite du jour…

Publié dans Ma vie en Laponie

Commenter cet article