Petit tour de marché de Noël

Publié le par Sylvain

Que mange t’on, que boit-on, qu’offre t’on pour Noël en Laponie ? C’est une question de taille à moins de trois jour de Noël, surtout quand on a décidé, comme moi, de passer la fête annuelle ici…

L’ambiance comme à la maison

Pour répondre à cette question, un petit tour de marché de Noël s’impose. La première impression qui se dégage est celle que Noël est vraiment une fête internationale, puisque tous les marchés de Noël du monde (capitaliste ?) ressemblent à celui de la ville du Père Noël, à supposer que la corrélation soit exacte. Ainsi, en visitant le marché de Noël de Rovaniemi, implanté sur la principale place de la ville – rebaptisée récemment « Lordi’s square » en hommage à ces monstres de la chanson européenne originaire de la capitale lapone – j’ai bien cru revoir celui de ma chère ville natale Chartres. Mêmes petites cabanes en bois, mêmes tapis, mêmes foules d’acheteurs, mêmes musiques de Noël en toutes les langues. Seuls les contenus de certaines cabanes changent sans doute véritablement. Voyons voir ce qu’il en est…

Produits du terroir local

Au premier rang des produits du terroir local qui se mangent, il faut citer la viande de renne et celle d’élan, qui se vendent la plupart du temps en conditionnement type pâté. Et puis, en guise d’accompagnement si on veut savourer à la finlandaise cette viande lapone, on trouve des confitures de baies lapones, et notamment celle de mûre des marais, très prisée dans les forêts de la région à la saison de la cueillette. Et puis si en cette période de Noël on veut aussi boire finlandais, il faut essayer le Glögi, cette sorte de vin chaud sans alcool à base de fruits rouges. Certains y rajouteront quelques gouttes d’alcool, à vous de juger !

Finlande oblige

Un autre produit typiquement finlandais - bien que plus industriel que naturel celui là – est le chocolat de marque « Fazer ». Depuis plus d’un siècle, ce fabriquant produit une bonne part du chocolat consommé en Finlande, et même par la suite dans les pays voisins et plus lointains. Si l’on reste dans le registre de la consommation, mais moins fine celle-ci, on doit citer les gadgets « Lordi », du nom de la célébrité précédemment citée, qui envahissent les boutiques à destination d’un public essentiellement finlandais certainement. Et puis, toujours pour montrer que la Finlande ne fait pas que se manger mais se consomme aussi de façon moins raffinée, on peut donner un autre exemple : le nombre de peluches (rennes, huskies, ours polaires…) ou de gadgets en bois de renne présent sur les étales.

Habiller pour l’hiver

Et puis comme en Laponie il fait froid, n’est ce pas, on trouve de quoi se vêtir chaudement avec un parfum local. Ainsi, les peaux de rennes sont admirables en grande quantité dans les différents magasins et stands de Noël. Sans parler des renards écharpes, des gants en fourrure de l’on ne sait quel animal polaire, des vestons en mouton, etc. Les amis des animaux pourront préférer honorer la mode vestimentaire saami, composée pour l’essentiel de lainages colorés, souvent à base de bleu…

Que ceux qui attendent d’éventuels cadeaux de ma part se rassurent… Ici n’est pas dévoilée en exclusivité la liste de mes emplettes de Noël ! D’ailleurs, évidemment, cette année j’ai tout naturellement mandaté mon voisin le Père Noël pour la besogne !

Commenter cet article