La population finlandaise

Publié le par Sylvain

La population finlandaise n’est ni plus ni moins la plus grande population vivant dans les régions septentrionales situées au nord du 60ème parallèle. Sur les dix millions de personnes qui habitent dans les régions proches des pôles, la moitié sont des Finlandais.

Distribution ethnique

La population de la Finlande (les Finlandais) est d’origine scandinavo-baltique, avec 93% de Finnois et 6% de Suédois, ces derniers étant localisés principalement dans les îles d’Åland et sur le littoral sud-occidental. Bien que la communauté suédoise diminue en nombre, elle demeure très organisée et possède son propre parti politique et ses écoles. L’extrême nord du pays est habité par environ 2 500 Lapons (Saamis). Les étrangers, au nombre de 26 000 en 1991, constituent moins de 1% de la population (près de 10% en Suède, environ 8% en France), et 30% d’entre eux sont réunis dans la capitale, Helsinki.

Eventail linguistique

Les langues officielles de la Finlande sont le finnois — langue finno-ougrienne, j’en reparlerai — et le suédois. Celui-ci est parlé essentiellement dans les îles d’Åland et dans le sud-ouest du pays. Les Lapons parlent le dialecte lapon. La plupart des Finlandais parlent au moins trois langues, à savoir généralement le finnois, le suédois, et souvent l’anglais. Certains parlent aussi le russe. On trouve aussi des francophiles et des germanistes. Bref, en plus du bilinguisme national, les Finlandais sont en règle générale doués pour la pratique des langues étrangères. Logique, dans un petit pays d'à peine plus de 5 millions d'habitants dont la langue principale n’est pas parlée au-delà de ses frontières…

Répartition géographique

Plus des deux tiers des Finlandais, ainsi que la majorité des activités économiques, se concentrent dans le sud du pays, à proximité du littoral et plus particulièrement dans le triangle Helsinki – Tampere – Turku. Helsinki (559 046 habitants en 2005) est la capitale politique, économique et culturelle du pays, ainsi que le premier port finlandais. Les deux autres grands centres urbains, situés dans le sud-ouest, sont Tampere (202 932 habitants), important centre industriel, et Turku (174 824 habitants), port maritime sur la mer Baltique et capitale du pays jusqu’en 1812.

Commenter cet article