In searching the northern lights...

Publié le par Sylvain

C’est le titre en anglais figurant sur la brochure de la compagnie Lapland VIP Tour, et qui se traduit par A la recherche des aurores boréales. Il s’agit d’une excursion nocturne que nous proposons, et il se trouve que je suis devenu au sein de la compagnie le guide spécialiste, ou tout du moins coutumier, de cette excursion…

Suivez le guide

Au programme de cette excursion devenue fétiche de notre compagnie, la seule à la proposer ? Le départ est généralement vers 20 heures. Après être allé chercher les clients à leurs hôtels, je leur fais enfiler au siège de la compagnie des combinaisons adaptées aux froides conditions. Ensuite, c’est parti pour une vingtaine de minutes de trajet vers le parcours de randonnée du cercle arctique, bien au-delà du village du Père Noël, que nous longeons à l’endroit où nous franchissons en voiture la fameuse ligne.

Arrivés sur place, au beau milieu de la forêt, les clients munis d’une lampe frontale peuvent commencer en file indienne à me suivre sur les étroits « trails » qui sillonnent la forêt et longent ou franchissent la rivière. Sans oublier de temps en temps de lever les yeux au ciel pour tenter d’apercevoir quelque aurore boréale, chose possible par temps froid avec ciel noir mais dégagé, et surtout de la chance.

Après cette promenade nocturne, tout le monde remonte en voiture pour revenir vers Rovaniemi, et plus particulièrement rejoindre le sommet d’une colline avec vue sur les lumières de toute la ville, et où nous disposons d’une sorte de pièce en pierre avec foyer. Là, après avoir servi aux touristes de réconfortantes boissons chaudes, je m’active à allumer un feu pour ensuite y faire cuire saucisses et crêpes, au menu de ce dîner rustique.

Enfin, retour à l’hôtel pour les touristes, vers minuit, retour chez moi ensuite, parfois pas avant une heure du matin, après avoir fini le rangement.

Aurores boréales : quelques explications

En tant que « guide professionnel » officiellement spécialiste des aurores boréales, je me dois de donner quelques détails scientifiques...

Les aurores boréales prennent la forme de tâches ou bandes de lumière, se balançant dans un courant d'air. Elles sont la plupart du temps verte, parfois rouge ou violette. On peut les observer à des latitudes voisines de 70 degrés, c'est à dire en Scandinavie, au Nord de la Sibérie, au Canada ou en Alaska. On dit qu’elles sont visibles dans un rayon de moins de 2500 kilomètres du pôle. D’autres aurores polaires sont observables près du pôle sud, aux abords du continent Antarctique, mais il faut alors parler d’aurores australes. Ces lumières aurorales sont émises à des altitudes comprises entre 80 et 150 kilomètres (ionosphère). Elles proviennent des collisions entre des particules provenant de la magnétosphère et les atomes et ions de l'ionosphère.

Voilà pour les détails scientifiques. Ensuite, il y a la légende, et en particulier un mythe d’extrême orient qui voudrait que les nuits d’aurores boréales soient favorables à la procréation, notamment dans l’espoir de faire naître un garçon... Etrange coïncidence, une large partie de ma clientèle est constituée de jeunes couples japonais ou coréens plus que quiconque déterminés à voir les fameuses lueurs nordiques !

Si depuis la mi janvier les missions de guide sont plus rares, environ une fois par semaine, compte tenu de la phase descendante de la saison touristique à Rovaniemi, cette excursion nocturne reste pour moi très régulièrement pourvoyeuse de clientèle…

Publié dans Ma vie en Laponie

Commenter cet article

Andromeda 13/02/2007 20:14

Tu as une chance inouïe d'être dans ce lieu magique ! En même temps, une aurore boréale c'est un peu comme nous rapprocher de l'univers et peu de passionné d'Astronomie ne rêve pas de les voir.

Je te souhaite beaucoup de réussite et à la prochaine aurore que tu vois, pense à une petite française qui n’aura sans doute jamais la chance de voir un tel spectacle.

Amitié.