Avantouinti, le bain glacé

Publié le par Sylvain

Les Finlandais sont très surprenants et ingénieux pour développer des coutumes insolites, voire extrêmes, le plus souvent en relation avec la nature. Le sauna en est certes un exemple, dans le sens du chaud. Je le décrivais récemment, les activités dérivées du sauna aussi. Aujourd’hui, j’ai expérimenté une autre activité nordique extrême, côté froid – voire glacial – cette fois, le bain glacé (ice swimming en anglais, avantouinti en finnois). J’étais en compagnie de Santeri (mon « finish Dad », en référence au nom du programme Friend Family Program qui nous a mis en contact par le biais de l’université).

Le principe est simple. Un trou dans la glace de la rivière, maintenu dégelé par un système d’agitation de l’eau. Un ponton, puis une échelle (fermement fixée car il est préférable de faciliter la remontée !), qui descend vers l’eau, vous y amène. A Rovaniemi, l’activité se pratique sur la rive de la rivière Kemijoki, où un trou a été installé, et un cabanon-vestiaire mis à disposition des aventuriers… A l’arrivée, pour le novice, la vue du trou donne déjà quelques frissons ! Et une fois en tenue – la même que pour le sauna ! – les frissons viennent pour de bon au contact de la température ambiante. Alors il faut beaucoup de détermination pour se diriger vers le fameux trou et descendre les marches de l’échelle ! Finalement, avec cette motivation et une certaine rapidité, on n’a pas le temps de sentir la froideur de l’eau avant d’être totalement immergé ! Après un aller retour en quelques brasses, et quelques secondes passée dans le bouillon glacé, il est déjà temps de ressortir de ce trou où l’on a la sensation – à juste titre d’ailleurs ! – d’être pris au milieu d’un glaçon… Il est ensuite recommandé de vite se rentrer et se sécher…

Le résultat est évident. Tout le corps reste imprégné pendant près d’une heure d’une sensation étrange, mais non douloureuse et bel et bien agréable, à mi chemin de la brûlure et de la démangeaison. Selon les scientifiques et les passionnés, la pratique du bain glacé améliorerait la circulation sanguine, et augmenterait la résistance aux infections liées au froid tel le rhume. A une fréquence très élevée (plusieurs fois par semaine), l’exercice aurait même selon certains des vertus antidépressives ! Le choc thermique évident nécessite toutefois de bonnes conditions physiques, et surtout cardiaques…

L’expérience est mémorable. Tout nu ou presque au milieu de l’eau d’une rivière gelée, cela tient de la carte postale ! La scène est peu imaginable pour qui n’a pas encore mis les pieds en Finlande… Pour celui qui y vit depuis sept mois, elle correspond à l’un des défis du mode de vie local à relever, tout simplement ! Beaucoup de Finlandais pratiquent régulièrement le bain glacé en hiver. Pour certains, c’est un rituel du dimanche, voire du réveil ! La pratique est essentiellement répandue en Finlande, mais elle existe aussi en Russie, en Scandinavie et en Amérique du Nord notamment. Il parait même qu’en Angleterre un centre de ice swimming a été construit, où la température est placée très basse, afin de reconstituer les conditions naturelles du nord finlandais !

Je suis très satisfait d’avoir désormais réalisé le défi du bain glacé, dont la perspective me rebutait véritablement à mon arrivée ici ! Rien de tel qu’une dégustation de crêpes et galettes à la française – en compagnie d’Ana et Santeri – pour récupérer de cette expérience si finlandaise !

*Une petite précision aussi : oui, j'ai bel et bien plongé dans l'eau glacée ! Je sais que certains trouveront l'événement douteux le jour du poisson d'avril !

Publié dans Ma vie en Laponie

Commenter cet article