Dernière ligne droite

Publié le par Sylvain

De retour à Rovaniemi depuis hier, fatigué et un peu malade, je découvre sur place des paysages en pleine métamorphose. Ce tournant climatique correspond aussi à un tournant de mon aventure ici… Dans un peu moins d’un mois, celle-ci arrivera à son terme et je quitterai la Laponie. Bref, me voici face à la dernière droite, au temps des derniers objectifs et derniers projets, et à celui des premières conclusions aussi…

La métamorphose de Rovaniemi

En deux semaines, la Laponie a fait un pas de plus vers le printemps. Les températures sont toujours fraîches, aux alentours de 5°C, mais la fonte de la neige a beaucoup avancé, et la poudre blanche – voire grise maintenant – n’est plus présente que sur les bas côtés et à l’ombre de la végétation… La rivière a elle aussi poursuivi sa transformation, et dégèle désormais presque à vue d’œil. D’importants blocs de glace flottent désormais à la surface, certains descendent d’ailleurs le cours d’eau en provenance du nord de la Laponie, ou le dégel s’amorce aussi… Autre retour, celui des oiseaux, qui rechantent et se montrent à nouveau très présents après ces longs mois d’hiver. Les écureuils eux aussi redeviennent plus actifs et se remettent à sauter de branche en branche jusqu’à donner le vertige au spectateur de la scène... Enfin, alors qu’il y a quelques mois l’obscurité était omniprésente, c’est désormais la lumière qui s’impose. Par le soleil qui brille le jour, certes, mais aussi par l’arrivée tardive du crépuscule, celle précoce de l’aube, et des nuits de plus en plus claires…

Les safaris, c’est fini

L’un des volets de l’aventure désormais refermé est celui touchant à mon activité de guide touristique. Comme je l’annonçais, j’y ai mis un terme, afin de me consacrer à d’autres activités pour mes dernières semaines à Rovaniemi. La saison touristique pourvoyeuse d’activité à mon ex-compagnie – Lapland VIP Tour – est elle-même en ce moment en plein déclin, avec la fonte de la neige et la lente période de transition qui commence avant l’été… Je suis globalement satisfait de cette expérience professionnelle lapone, qui m’a quelque peu enrichi, certes, mais surtout m’a familiarisé avec beaucoup d’endroits ici, et permis de partager des moments le plus souvent agréables avec une clientèle variée et multi nationale.

Mission ECTS : 3 semaines pour vaincre !

Un des défis de cette année dans le grand nord, c’était de revenir en France avec 60 crédits ECTS en poche, qui attestent de la réussite de l’année universitaire. Comme je l’évoquais, une véritable course aux crédits s’est engagée ces dernières semaines… Pour ma part, les récents efforts déployés ont porté leurs fruits, ce qui me permet finalement d’aborder la dernière ligne droite plutôt serein de ce point de vue. Il me restera une vingtaine de pages d’écriture sur des sujets juridiques donnés pour prétendre avoir bouclé mon année. La victoire semble à porter de main…

Publié dans Ma vie en Laponie

Commenter cet article