Au pays du Père Noël, de Nokia et de Lordi

Publié le par Sylvain

Je crois qu’en Finlande, on peut compter trois grandes figures populaires nationales. La première est un personnage à la renommée internationale, et à qui la Finlande a su offrir – ou revendiquer – l’hospitalité. La seconde est une ancienne entreprise de papier devenue une firme multinationale leader dans le domaine de la téléphonie mobile. La dernière est plus récente et totalement atypique, voire monstrueuse.

Bienvenue chez le Père Noël !

Je l’ai évidemment déjà évoqué à de multiples reprises, la Finlande est le pays officiel du Père Noël… Et plus précisément, comme moi, le Père Noël habite au nord du pays, à Rovaniemi ! Ce voisin célèbre apporte au pays, à la région et à la ville, une certaine renommée planétaire, mais aussi des millions de lettres chaque année, et accessoirement des milliers de touristes. Mais les Finlandais sont ils fiers d’être les authentiques compatriotes du vieux barbu avec son traîneau et ses rennes ? Ils affichent semble t’il beaucoup de discrétion sur le sujet… Timidité ou modestie ? Peut être ont-ils tout simplement de bonnes raisons de se féliciter en silence de la renommée de ce voisinage…

Berceau d’un géant

L’histoire de Nokia commence en 1865, quand un ingénieur des mines crée une entreprise d’industrie forestière dans le sud ouest de la Finlande. Par la suite, « Nokia fut présent dans le monde des communications en sa qualité de fabricant de papier, le premier des grands vecteurs de communication. Puis la société entra dans l'ère de la technologie avec l'acquisition de la firme Finnish Rubber Works au tournant du XXe siècle. À l’époque, le caoutchouc et ses dérivés étaient les matières premières des nouvelles technologies. Un autre changement technologique décisif se produisit avec l'arrivée de l'électricité dans tous les foyers et dans toutes les fabriques. C’est ainsi que vit le jour la firme Finnish Cable Works en 1912, puisqu'il fallait fabriquer des câbles pour l'industrie naissante du télégraphe et favoriser l’essor d'une toute nouvelle invention, le téléphone. Alors que Cable Works soufflait ses cinquante bougies, une division électronique fut constituée au sein de la société en 1960, une étape qui marqua le commencement d’une nouvelle ère des télécommunications. Nokia Corporation naquit en 1967 par la fusion de Nokia Company - le papetier - avec les sociétés Finnish Rubber Works et Finnish Cable Works. (…) Depuis le début des années 1990, Nokia s'est recentré sur le cœur de son métier, les télécommunications, en se dessaisissant d'actifs qu'il détenait, notamment dans le secteur des technologies de l'information.» (www.nokiamea.com)

Culte au monstre

Il faut ajouter à cette sélection de gloires de la Finlande la star nationale montante : Lordi, ce fameux groupe musical dont les membres sont masqués et déguisés en monstres, et dont la musique est pour beaucoup rangée derrière le qualificatif barbare. Lordi est une véritable référence marketing : on peut trouver de nombreux produits dérivés, du t-shirt à la marque de bière. Pourtant, les monstres chanteurs n’étaient pas si renommés il y a quelques mois encore… Le déclic - ou la révélation - s’est produit avec la victoire surprise du groupe au à l’édition 2006 du concours Eurovision, offrant à la Finlande une première victoire inespérée. Depuis, un quasi culte est voué à Lordi, crédité d’avoir propulsé le temps d’une soirée la petite Finlande sous les projecteurs « culturels » de la grande Europe.

Il faut quand même remarquer que Rovaniemi est pourvoyeur de fiertés nationales… Le Père Noël semble durablement établi dans ce village qui porte son nom, sur le cercle arctique, à quelques kilomètres seulement du centre ville de Rovaniemi. Quant à Lordi, qui est déjà venu rendre visite au Père Noël et a à cette occasion posé pour une photo souvenir, le chanteur du groupe est tout simplement originaire de la capitale lapone !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article