Vappu à la finlandaise

Publié le par Sylvain

Tradition européenne

Le 1er mai, c’est presque partout dans le monde le jour de la fête du travail. Et presque partout, c’est donc le jour où l’on ne travaille pas… Curieuse célébration, mais qu’importe, tout le monde s’en accommode avec bonne volonté ! En France, on a ajouté à cette cause la tradition du muguet, qu’il est de bon goût d’offrir par brins à ses proches ce jour précis. A l’échelle de l’Europe, cette même date est aussi associée à une autre tradition. En effet, entre le 30 avril et le 1er mai, la Nuit de Walpurgis - identifiée au sabbat des sorcières - est célébrée dans de nombreuses parties de l'Europe depuis des temps reculés (malgré les interdits et excommunications des églises chrétiennes). Les façons de célébrer cette tradition diffèrent selon les pays. En République Tchèque, les enfants se déguisent en sorcières et à la tombée de la nuit des feux sont allumés, autour desquels les gens dansent pour célébrer le retour des beaux jours. De même, en Suède, les branchages de l'hiver écoulé sont rassemblés en de grands bûchers qu'on allume sur les collines, et les gens chantent des chants traditionnels sur le printemps. En France, cette tradition est connue sous le nom de Nuit des Sorcières, essentiellement en Moselle Est parait il. Les enfants sortent dans les rues et font des farces, de goût plus ou moins apprécié du reste de la population…

Accent finlandais

Cette tradition à dimension européenne, donc, est aussi largement appréciée en Finlande, sous le nom de « Vappu ». Un jour qui fera sortir de chez eux le même soir un nombre record de Finlandais. A un certain nombre de rites s’ajoute une forte consommation d’alcool ce jour là, en vertu de la tradition… Bref, « Vappu » est une sorte de beuverie nationale annuelle en Finlande. Il y a certes le jour de l’indépendance, Noël, le Nouvel An, ou encore quelques autres jours fériés qui peuvent servir à la même fin, mais Vappu est bien l’occasion la plus fédératrice pour célébrer la joie de tous les buveurs du pays. La fin de l’hiver et l’absence de motif vraiment grave ou solennel incite la population à faire de ce jour férié un jour de fête et d’excès, d’autant que la tradition veut aussi que le lendemain, entreprises et universités gardent leurs portes closes. Curieux spectacle donc que cette communion des jeunes et des vieux, des moins et des plus aisés, l’harmonie d’un pays en état d’ivresse. Le lendemain de Vappu, quiconque affichera une fraîcheur trop évidente et trop matinale sera suspecté de trahison à une culture et sa tradition ! Et puis ce jour d’excès engendre chaque année une série de faits divers pathétiques. Les accidents de la circulation sont multipliés, même si rares sont les Finlandais qui conduisent ivres. Certains ne se relèvent pas de l’épreuve qu’ils imposent à leur corps ce jour là. D’autres sont retrouvés noyés au fond des lacs ou rivières à proximité des cottages où ils festoyaient… Triste bilan, mais qui se répète d’année en année. A chaque Vappu, de nouveaux drames s’écrivent. Serait-ce le prix de la joie et de la communion de tout un peuple ?

Commenter cet article

Sylvain 30/10/2007 22:02

Hey ! (salut en finnois)
Ravi que tu aies découvert ce blog, cher successeur !! Tu as beaucoup de chance de partir à Rovaniemi bientôt. Et ne crains pas que ce blog t'ait tout dévoilé du décor là bas, il te restera beaucoup, oui vraiment, de surprises ! Profite un maximum, et n'hésite pas à revenir faire un tour sur ce blog, sur lequel je dois finir de publier tous les récits de la fin de l'aventure (une trentaine d'articles encore !), ni à devenir toi aussi blogueur lapon ! Tiens moi au courant ;)

Dravoï 28/10/2007 18:36

Salut a toi et bravo pour ton blog vraiment complet et interessant
Je suis en 3e année de droit à orléans et je pars moi aussi a Rovaniemi pour un semestre seulement, j'ai fait tout le tour de ton blog qui m'a captivé !
Merci encore