La parité, art finlandais ?

Publié le par Sylvain

A l’heure où pour la première fois de son histoire la France affiche une parité parfaite dans une élection – celle du dimanche 6 mai, après la sélection opérée hier – il est peut être venu le temps pour moi de saluer le temps d’un article le modèle que constituerait la Finlande en la matière…

Madame la Présidente, Mesdames les Députées

La Finlande fut le premier pays européen à accorder le droit de vote aux femmes, en 1906. Aujourd’hui, elle est l’un des rares pays du monde dont le chef de l’état est une femme. Tarja Halonen est en effet la Présidente de la République finlandaise depuis 2000. Dans la récente composition de son nouveau gouvernement, Tarja Halonen a même créé la surprise en brisant l’idéal de la parité… avec 12 femmes ministres pour seulement 8 hommes ! Sans doute une première ! Derrière la Suède mais devant le Danemark, la Finlande est aussi sur le podium des pays européens ayant la plus parfaite parité au parlement. Avec 37.5% de députées (45.3% pour la Suède), la Finlande (où aucune loi sur la parité n’est en vigueur !) est bien au dessus de la moyenne européenne (22.4%) et à plus forte raison de celle de la France dans la configuration de l’assemblée encore en place (13.9%).

Echafaudages et féminité

En Finlande, il n’est pas rare de croiser des femmes exerçant des « métiers réputés d’hommes », et vice-versa. Si aucune statistique aussi détaillée ne donne la performance de la parité dans le métier de caissier/caissière, mon observation à l’œil nu pendant plusieurs mois m’inciterait à dire que les caissiers masculins sont beaucoup plus fréquents en Finlande qu’en France. Par ailleurs, j’avais été amusé – voire interloqué, alors que je débarquais fraîchement de France ! – d’observer en pleine action bien haut sur un échafaudage et naturellement couverte de peinture une femme peintre en bâtiment, profession plutôt dans la catégorie « métiers d’homme » me semble t’il en France…

Biberons et poussettes pour messieurs

Dernier exemple, pris dans la vie quotidienne de beaucoup de Finlandais cette fois-ci. La Finlande est réputée exemplaire en matière d’égalité homme-femme au travail (quoique une inégalité subsiste encore…). Cela passe aussi par une égalité face à la parentalité. Certes, le droit des enfants à être gardé est inscrit dans la loi, facilitant sûrement la vie professionnelle des deux parents. Mais là où l’égalité homme-femme est directement encouragée par la loi, c’est sans doute à travers ce congé parental de 158 jours ouvert soit au père, soit à la mère, soit aux deux dans une formule de partage. Attention, s’il n’est pas rare de croiser des messieurs poussant des poussettes, il ne faut pas oublier que la Finlande enregistre encore un fort taux de violence conjugale (bien plus élevé qu’en France, tandis que la loi est aussi moins sévère face à ce problème…), et l’harmonie homme-femme dans la vie quotidienne saurait donc être encore bien perfectible…

La société finlandaise serait représentative et symptomatique de la place de la femme dans les sociétés nordiques (du moins nordiques, baltes et scandinaves)… Si l’on peut espérer que l’homme n’est pas dans tout les cas réduit à l’alcoolisme qui le ronge, il est clair que la femme serait dans ces cultures à la tête des initiatives et des responsabilités, qu’il est donc logique que des femmes exercent aussi couramment au niveau politique et économique.

Commenter cet article