Ruska arrive !

Publié le par Sylvain

Je crois que le 23 septembre est cette année la date d’équinoxe d’automne, autrement dit le passage officiel de l’été à l’automne. Ici, l’été est fini depuis bien longtemps déjà. Et l’hiver ne semble pas si loin !

Changement de décor

La Ruska commence. Oui, on peut traduire par automne, même si c’est un moment bien particulier de l’automne. A vrai dire, ici le climat connaît tant de phases très particulières que la division de l’année en quatre saisons est bien insuffisante. Chaque phase correspond à des symptômes bien précis : température, luminosité, couleurs…

Donc, pour en revenir à la Ruska, c’est cette partie de l’automne où la végétation – autrement dit le paysage – prend une vive couleur rouge ou jaune. Et cette évolution est déjà très nette en ce moment. Comparez mes albums photos datant de début septembre et celui de photos prises cette semaine, c’est flagrant. Le changement de couleur de la végétation n’est certes pas un phénomène typiquement finlandais, ni lapon, mais à travers le monde c’est en Laponie qu’il est le plus intense et le plus remarquable. Et il serait encore plus impressionnant si l’été qui a précédé a été sec. Celui-ci l’a justement été !

 

Dégringolade du mercure

Jeudi matin, à mon réveil, vers 8 heures, il faisait bien frisquet… Petit coup d’œil au thermomètre. Et pour cause ! Celui-ci affichait entre 0 et 1 °C ! Il y a quelques jours seulement je me réjouissais des 16°C affichés, eh bien j’avais bien raison de vouloir en profiter ! En une nuit tout avait basculé. Même à l’heure chaude, le thermomètre ne dépassait pas les 5°C ! Et dehors, la baisse soudaine des températures se ressentait… Expédition achat d’un bandeau et d’une écharpe furent aussitôt inscrits au programme du jour ! Il parait par ailleurs que les premières chutes de neige sont imminentes, même si cette première couche de la saison ne restera pas longtemps sur le sol…

 

La Ruska est la dernière étape avant l’arrivée durable de la neige, et donc de la fameuse rigueur hivernale lapone. Encore un peu de temps donc pour se balader sans se transformer en glaçon, et aussi accumuler les provisions, comme le fait mon voisin l’écureuil (dont je parlerai très prochainement sur ce blog) !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir l'ALBUM "Début de Ruska à Rovaniemi"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article